Les niveaux de développement

Il existe une structure à l'intérieur de chaque type de personnalité. Cette structure est un continuum de comportements, d'attitudes, de défenses et de motivations formé par les neuf niveaux de développement qui composent le type de personnalité. Cette découverte (et la détermination de tous les traits qui caractérisent chaque type) a été faite par Don Riso en 1977, et a été ensuite développée avec Russ Hudson au cours des dix dernières années. Ils sont les seuls enseignants de l'ennéagramme à inclure ce facteur important dans leur approche de l'ennéagramme. Les niveaux sont une contribution importante, non seulement à l'ennéagramme, mais aussi à la psychologie de l'ego, et les types de personnalités de l'ennéagramme ne peuvent pas être expliqués de façon satisfaisante sans eux. Les niveaux prennent en compte les différences entre des personnes de même type, et la manière dont elles changent, en positif ou en négatif. Ils peuvent donc aider les thérapeutes et les conseillers à mettre en évidence ce qui se passe chez leurs clients et les aider à suggérer des solutions aux problèmes rencontrés.

 

Les niveaux de développement fournissent un canevas pour voir comment les différents traits qui composent chaque type s'insèrent dans un grand ensemble : ils sont un moyen de conceptualiser la structure, le « squelette » sous-jacent à chaque type.  Sans les niveaux, les types peuvent apparaître comme un ensemble arbitraire de traits sans relation, souvent reflétés par des attitudes et des comportements contradictoires. En comprenant les niveaux de chaque type, on peut voir comment tous ces traits sont en relation, et comment les traits « épanouis » peuvent se détériorer et se transformer en traits « moyens », et éventuellement en traits « pathologiques ». Comme le philosophe de la conscience Ken Wilber l'a noté, sans les niveaux l'ennéagramme se réduit à un ensemble « horizontal » de neuf catégories distinctes. Par contre, en introduisant les niveaux, on ajoute une dimension « verticale » qui non seulement reflète la complexité de la nature humaine, mais va plus loin dans l'explication de nombreux éléments différents et importants de la personnalité.

 

De plus, avec les niveaux, un élément dynamique est introduit qui reflète la nature changeante des schémas de la personnalité. Vous avez probablement remarqué que les gens changent constamment : parfois ils sont plus clairs, plus libres, plus solides, et disponibles sur le plan émotionnel, alors qu'à d'autres moments ils sont plus anxieux, résistants, agités, instables sur le plan émotionnel et moins libres. Comprendre les niveaux clarifie le fait que quand on change d'état à l'intérieur de sa personnalité, des changements se produisent dans le spectre des motivations, des traits de caractère et des défenses qui constituent cette personnalité.

 

Pour comprendre quelqu'un avec précision, il faut percevoir où cette personne se situe sur le continuum des niveaux de son type à tout moment. Autrement dit, il faut évaluer si la personne est dans son domaine de fonctionnement épanoui, moyen ou pathologique. C'est important parce que deux personnes ayant le même type de personnalité et la même aile seront significativement différentes si l'une est épanouie et l'autre pathologique. (Dans les relations et dans le monde du travail, comprendre cette distinction est crucial.)

 

Le continuum se compose de neuf niveaux internes de développement – brièvement, il y a trois niveaux dans la partie épanouie, trois dans la partie moyenne et trois dans la partie pathologique. Cela peut aider de penser au continuum des niveaux comme à l'échelle des gris d'un photographe, constituée de gradations allant du blanc pur au noir absolu en passant par toutes les nuances de gris. Sur le continuum, les traits de caractère les plus épanouis apparaissent d'abord, au sommet pour ainsi dire ; quand on se déplace vers le bas en suivant une spirale, on passe progressivement par chacun des niveaux de développement marquant une détérioration notoire de la personnalité, vers le noir total de l’effondrement psychologique, tout en bas. Le continuum pour chacun des types de personnalité est illustré par le diagramme suivant.


 

Le continuum des niveaux de développement

 

  Niveau 1 Niveau de libération
Niveaux épanouis Niveau 2 Niveau d'aptitude psychologique
  Niveau 3 Niveau de valeur sociale
  Niveau 4 Niveau de perte d’équilibre
Niveaux moyens Niveau 5  Niveau de contrôle interpersonnel
  Niveau 6 Niveau de surcompensation
  Niveau 7 Niveau de violation
Niveaux pathologiques Niveau 8  Niveau de déni et de contrainte
  Niveau 9 Niveau de destruction pathologique

          

A chaque niveau, des changements psychologiques importants se produisent comme l'indique le titre que nous lui avons donné. Par exemple, au niveau 5, le niveau de contrôle interpersonnel, la personne essaie d'avoir recours à des manipulations (d'elle-même et des autres) pour satisfaire ses besoins psychologiques, ce qui crée inévitablement des conflits interpersonnels. A ce niveau, cette personne s'identifie complètement avec son ego et ne se voit pas elle-même comme étant plus que cet ego : l'ego doit donc être de plus en plus défendu et renforcé pour que la personne se sente en sécurité et garde intacte son identité. Si cette activité ne la satisfait pas, et si l'anxiété augmente, la personne peut se détériorer jusqu'au niveau suivant, le niveau 6 ou niveau de surcompensation, où le comportement va devenir de plus en plus intrusif et agressif tandis que la personne continue à poursuivre les objectifs de son ego. L'anxiété croît, et la personne est de plus en plus pathologique et focalisée sur la satisfaction de ses besoins, quel qu'en soit l'impact sur les autres.


 L'un des moyens les plus profonds de comprendre les niveaux est de les voir comme une mesure de notre capacité à être présents (dans l'instant). Plus nous descendons les niveaux, plus nous nous identifions à notre ego et à ses schémas de plus en plus négatifs et restrictifs ; notre personnalité devient plus défensive, réactive et automatique, et par conséquent nous avons de moins en moins de réelle liberté et de réelle conscience. Quand nous descendons les niveaux, nous sommes pris dans des actions compulsives et destructrices qui au final agissent contre notre propre intérêt.

 

Par contre, le mouvement vers l'épanouissement, en remontant les niveaux, s'accompagne de davantage de présence dans nos têtes, nos cœurs et nos corps. A mesure que nous sommes plus présents, nous sommes moins obnubilés par les défenses de notre personnalité et de plus en plus ouverts et en phase avec nous-mêmes et notre environnement. Nous voyons notre personnalité objectivement, dans l'action, plutôt que de nous « endormir » sous l'emprise de ses schémas automatiques. La possibilité existe donc de ne pas « suivre » notre personnalité et de prendre une véritable distance par rapport aux conséquences négatives d'en être prisonnier.


 A mesure que nous sommes plus présents, nous voyons les traits de notre personnalité plus objectivement et les niveaux deviennent un guide pour l'observation de nous-mêmes, une carte que nous pouvons utiliser pour repérer où nous sommes à tout moment dans notre développement psycho-spirituel. Quand nous « remontons » les niveaux nous découvrons que nous sommes plus libres et moins contraints pas des mouvements compulsifs et inconscients, et par conséquent plus aptes à agir plus efficacement dans tous les secteurs de nos vies, y compris dans nos relations. Quand nous nous identifions moins avec nos personnalités, nous nous apercevons que nous répondons comme il est nécessaire à ce que la vie nous présente, mettant à jour les potentiels positifs des neuf types, apportant de l'espace, de la créativité, de la force, de la joie, de la compassion et d'autres qualités positives à tout ce que nous faisons.(Pour en savoir plus, voyez Personality Types pp. 45-51, 421-426, 465-493 ; Understanding the Enneagram pp. 136-166, et The Wisdom of the Enneagram).


 

 

Copyright © 2017 - Solution de création de sites Internet éditée par EPIXELIC - Administration - webgreen